Skip to content
Blesucre

Lettre ouverte à tous les habitants d’Estrémadure

L’Escuela Superior de Hostelería y Agroturismo de Extremadura (ESHAEX) souhaitait travailler avec Valrhona et s’est d’ailleurs inscrite comme cliente. En retour, ils ont demandé une certaine déférence envers les étudiants une fois par an (nous avons déjà commencé avec les demandes et les pressions). Jusqu’à présent, tout va bien.

Connaissant les installations spectaculaires et sous-utilisées dont ils disposent et qui ont coûté l’argent de tous les habitants d’Estrémadure (9 000 m2 de surface avec les dernières technologies appliquées aux salles de cours et aux cuisines), on a pensé que ce serait le lieu idéal pour y organiser un cours pour tous les professionnels et apporter ainsi à Estrémadure les connaissances internationales et les dernières techniques et tendances du secteur de la pâtisserie.

Les cours Valrhona ne sont pas très courants dans notre région, nous avons donc essayé de promouvoir et de donner à tous les professionnels l’opportunité de participer à l’un des cours de cuisine spectacle, limité à un maximum de 10-15 personnes pour une optimisation maximale des connaissances. La chef pâtissière qui devait donner le cours est là pour soutenir l’Espagne et l’Italie, vous pouvez donc imaginer le calendrier serré qui existe pour pouvoir l’avoir à notre disposition. Après avoir obtenu de la France qu’elle accepte de sauter le protocole de l’agenda du chef et de consacrer trois jours avec elle à l’Estrémadure, nous avons commencé à contacter l’Escuela de Hostelería de Mérida. Au début, ils ont trouvé l’idée excellente, mais ils ont posé comme condition que, comme les chambres ne pouvaient pas être louées, ils devraient recevoir quelque chose en échange …… Eh bien, ce qui leur a été proposé, c’est un exposé de formation sur les plantations, les types de cacao, les différences entre eux et le processus de production, de la plantation au produit final qu’ils connaissent bien. En d’autres termes, tous les processus. L’activité s’adresserait à tous les élèves, ceux du matin et de l’après-midi des cours d’hôtellerie et de restauration, qui pourraient être suivis par toute la classe, puisqu’il y a une télévision en circuit fermé dans toutes les salles de classe (800 élèves pourraient y avoir accès), ainsi qu’une dégustation sensorielle et gustative de produits Grand Crus pour les élèves des deux équipes. En outre, trois places pour assister au cours avec les professionnels leur ont été offertes : une pour un enseignant et deux pour les deux meilleurs élèves qui le méritaient le plus, afin de les encourager dans leurs efforts.

Eh bien, avec tout cela, les messieurs de l’école ou du conseil d’administration, je ne sais pas qui a pris la décision, décident que ce n’est pas suffisant et envoient un courriel disant que le même cours doit être donné aux étudiants et aux professionnels, ce qui est irréalisable tant pour le temps du chef que pour la participation à ce type de cours participatif, et ils sont vraiment désolés de ne pas pouvoir céder leurs installations pour que le cours ait lieu avec les professionnels.

En tant qu’institution publique, je pense qu’un mauvais service a été rendu au secteur, qui est impatient d’avoir l’opportunité que des entreprises ayant la stature et le prestige de Valrhona décident d’investir leur temps et leurs ressources en Estrémadure.

SIGNÉ :

Fernando Falces
Pâtissier et Extremaduran
Villafranca de los Barros