Saltar al contenido
Blesucre

Recette de Massini, un dessert très populaire en Uruguay

Cette fois, nous vous apportons la recette du massini, un dessert typique uruguayen qui peut aussi être préparé par des personnes qui n’ont pas de four, en achetant deux pionniers.
Cette délicatesse si populaire en Uruguay est dédiée à tous ceux qui, pour différentes raisons, ne sont pas dans leur pays aujourd’hui. Pour que, en voyant votre recette, vous soyez encouragé à la réaliser et à vous sentir plus proche de votre pays d’origine. Il se compose d’un dessert individuel, qui a un pionnier sur le fond, est rempli de beaucoup de crème fouettée (crème fouettée) Il est recouvert à nouveau avec un pionnier fini qui est recouvert d’une préparation de jaune de mola. Il est saupoudré de sucre impalpable en abondance (verre, pulvérisé, lustre) et le fer à repasser préalablement chauffé est glissé sur la cuisinière chaude ou aussi avec un chalumeau. Cela lui donne une très belle présentation finale.

INGRÉDIENTS

  • 1 pionnier du 40×30 environ
  • Garniture Massini
  • 1/2 litre de crème (500cc)
  • 4 cuillères à soupe de sucre glace (glaçage, pulvérisé, lustre)
  • Merengue Italien
  • 4 blancs d’oeufs
  • 1 tasse de sucre (200 grammes)
  • Jaune d’œuf Mola
  • 6 bourgeons
  • 1 cuillère à café de fécule de maïs (chuño, épaississant)
  • 3/4 tasse de sucre (150 grammes)
  • 1/4 tasse d’eau
  • 2 cuillères à soupe de cognac (whisky ou toute autre boisson forte)
  • Sucre impalpable pour saupoudrage en surface

PRÉPARATION

Mettre la crème dans un bol. Fouetter la crème sur beaucoup de glace, avec 4 cuillères à soupe de sucre glace. Battre jusqu’à épaississement (point Chantillí). Laisser dans le réfrigérateur à l’intérieur du bol avec de la glace. Meringue italienne. Dans une petite casserole en volume mais avec une ouverture un peu large pour que l’évaporation de l’eau se fasse rapidement, on ajoute les 200 grammes de sucre et l’eau. Il est porté à feu vif et quand il commence à bouillir, ils commencent à battre les blancs jusqu’à ce qu’ils soient bien fermes.

Pendant que les blancs d’oeufs battent, le sirop continue à cuire jusqu’à ce qu’il atteigne un point de boule moyen où il atteint une température de 120 º. Une façon de le savoir est d’introduire les pointes d’une fourchette dans le sirop et de le soulever sans remuer. Une fois que le sirop a fini de glisser à travers la fourchette, les dernières gouttes doivent être bien collées aux pointes sans tomber. Le sirop bouillonnera, rempli de petits ballons qui se rétrécissent et se rejoignent de plus en plus en prenant une consistance épaisse. Lorsque le sirop a atteint son point, il est retiré du feu et est simultanément versé sous forme de fil sur les bords du mélangeur où les blancs sont battus. Une fois l’ajout terminé, continuer le mélange jusqu’à ce que la préparation soit ferme et à température ambiante. Assembler le dessert Alli, ajouter la crème fouettée et mélanger les deux ingrédients de façon enveloppante. Nous avons mis la moitié du pionnier dans une assiette. Retourner toute la crème et l’associer à une spatule jusqu’à ce que la garniture soit homogène. Couvrez avec l’autre moitié de pionnier. Mettez-le dans la partie la plus froide du réfrigérateur et laissez-le reposer quelques heures ou d’un jour à l’autre. Jaune d’œuf Mola Pendant ce temps, préparer le jaune d’œuf Mola.

Battre les jaunes jusqu’à ce qu’ils soient crémeux. Ajouter la fécule de maïs en mélangeant bien et réserver. Mettre le sucre dans une petite casserole avec l’eau. Porter à feu vif jusqu’à ce qu’il prenne la moitié d’un fil. Retirer le dessert du réfrigérateur et le transférer dans un dernier plateau. Le sirop, en cuisant, change de texture et s’épaissit petit à petit. Ce point est connu quand on prend entre les doigts (pouce et index) un peu du sirop que l’on est en train de cuire, en voulant le séparer il forme un fil fin et cassant. 103º. Une autre façon est de sortir une cuillerée de sirop et de le retourner par le haut jusqu’à ce qu’à la fin, le sirop qui tombe forme un fil qui est coupé et soulevé. Une fois la pointe atteinte, elle est retirée du feu et retournée sur les jaunes battus et mélangée à l’amidon de maïs. Porter au feu et cuire sans cesser de remuer jusqu’à ce que le mélange épaississe.

Retirer et étaler rapidement avec une spatule sur le pionnier. Saupoudrez généreusement toute la surface du pionnier de sucre glace (verre, lustre). Le brûlé est mis à chauffer un fer à repasser en fer jusqu’à ce qu’il soit au rouge vif ou qu’un chalumeau soit utilisé. Retirez-le du feu et glissez-le sur le sucre pour lui donner une belle finition. Refroidissement et présentation Mettre un certain temps au congélateur pour qu’il soit assez ferme pour couper les portions. Ensuite, il est conservé au réfrigérateur.

Couper des morceaux de papier blanc (sulfite, boulangerie), plus gros que la portion Massini pour que ses extrémités dépassent un peu. Les bords du papier reposent sur le bord du massini. L’humidité de la crème la fait adhérer à un morceau de son embout et le fait dépasser. C’est la façon typique de le présenter.